La Fashion Week Intra Muros (ou presque.) IV

Et paf! Un nouveau « gingle » ambiance 1992 pour illustrer cette journée de Fashion à haute dose qu’à été le 6 mars 2012 (jour à marquer d’une pierre blanche).

Il n’y aura pas dans ce post d’info croustillante ni de photos dignes d’une parution dans Public puisque ma batterie ran the shit out juste après Castelbajac, mais:

– J’ai pu prendre quelques photos potables du défilé (ce qui est déjà beaucoup plus que d’habitude)

– J’ai eu de gros bonus à ce même défilé (affaire à suivre en fin de post)

– J’ai pu remarquer qu’en ce jour pluvieux, les gens de la Mode, tels des sirènes sortants de l’eau parfaitement brushingées, ne craignent pas la pluie: leurs chaussures sont impeccables même après avoir piétiné dans la boue des Tuileries, leur coiffure ne bouge pas malgré le vent et les gouttes (numéro effectué sans parapluie), comme si un bouclier magnétique les protégeait de tout. C’est magique.

– Enfin, Nicky Hilton s’est pris un vent monumental en arrivant comme une fleur chez Valentino, seule avec un air tellement « fragile et délicat » que personne ne l’a reconnue, même pas le nuage de photographes qu’elle a franchi à l’entrée alors qu’elle venait de se taper le kilomètre de tapis rouge en faisant de tous petits pas pour qu’on ait le temps de la voir arriver. 

Mais tout de suite, quelques photos prises au défilé de Jean-Charles de Castelbajac (j’étais front row hinhinhin), avec en live et accompagné d’un orgue, Woodkid

Et, à la fin du défilé, qui ne voit-on pas se lever à quelques mètres de nous? A-Track et Santogold. Après une petite discussion elle nous dit qu’elle est entrain de booker les dates de sa tournée (depuis, c’est officiel, elle sera le 10 juillet au Trianon) et une tape dans le dos à Woodkid (enfin presque), on fonce vers Jean-Charles (oui j’ai décidé qu’il était mon ami maintenant) pour lui dire un petit mot (entre deux journalistes), quand soudain, le rêve de ma vie se réalisa: Jean-Charles m’a dessiné un de ses anges.

(Le support est à l’envers parce que c’est Dada.)

Bon du coup c’est un peu con il va falloir que je trouve un nouveau rêve de vie… 

Cadeau bonux: A-Track et Santogold qui imitent un strabisme.

Voilà, pas de playlist cette fois ci j’ai un peu la flemme (et puis les temps sont rudes chez Mediafire) … 

I believe I can flyyyy…

Publicités

A propos Elle

20 ans, étudiante en Droit.
Cet article, publié dans "It's all about color, it's all about joy, it's all about fashion, it's all about fun!", Fashion Week, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La Fashion Week Intra Muros (ou presque.) IV

  1. cloé dit :

    j’aime bien tes article je ris toujours ! ca fait du bien avec ce temps de beurk 😉 bon week end ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s